Trouvez la terrasse idéal Découvrir
Présentez votre entreprise et vos produits En savoir plus
Préparez l'hiver avec nos bardages bois Découvrir
Trouver la machine d'atelier 2.0 Découvrir
Accueil Blog Les Classes d’Emploi et de Durabilité du Bois : le Guide Complet

Les Classes d’Emploi et de Durabilité du Bois : le Guide Complet

WoodPartners • Crée le 30/11/2023 – Mis à jour le 05/12/2023

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les différentes classes d'emploi, de durabilité et d'imprégnabilité du bois, afin de faire le choix le plus adapté à votre projet !

Qu’est-ce qu’une classe de bois ? Si vous travaillez dans le domaine du bois, vous entendrez forcément parler du classement du bois. Ce matériau noble et naturel a sa place dans tous les foyers, de la construction à l'ameublement, en passant par la menuiserie.

 Dans cet article, nous vous donnerons les réponses à toutes vos questions concernant les classes de bois. Pour ce faire, nous reviendrons sur les thématiques suivantes :

  • Qu’est-ce qu’une classe de bois ?
  • À qui servent ces différentes classes de bois ?
  • Qu’est-ce que la classe d’emploi d’un bois ?
  • Qu’est-ce que la classe de durabilité d’un bois ?
  • Qu’est-ce que la classe d’imprégnabilité d’un bois ?
  • Les organismes à l’origines du classement du bois
  • Quelle évolution future pour les classes de bois ?
  • Autres questions sur les classes de bois

 

Classe de durabilité bois

 

Qu’est-ce qu’une classe de bois ?

Le bois est catégorisé selon un système de classes, chacune possédant des caractéristiques spécifiques. Il en existe trois : les classes d’emploi du bois, les classes de durabilité et les classes d’imprégnabilité.

Cette catégorisation s’opère en fonction des propriétés physiques des bois, de leurs caractéristiques de structure, de leur origine, mais aussi de leurs fonctions.

Les classes de bois permettent de mieux comprendre les avantages et les utilisations spécifiques de chaque type de bois, rendant plus facile le processus de sélection pour des projets variés tels que la construction, la menuiserie, ou le design.

La classification des bois remonte à plusieurs siècles et a évolué au cours du temps avec les changements de l’industrie du bois. Les classifications ont, petit à petit, gagné en précision et en cohérence pour que les professionnels aient accès à des repères standardisés.

 

À qui servent ces différentes classes de bois ?

 

Les professionnels comme les particuliers vont utiliser les classes de bois pour faire le bon choix de matériau en fonction des caractéristiques attendues pour leur ouvrage. Parmi ces professionnels, on retrouve les artisans et entrepreneurs du bâtiment, les charpentiers, les architectes et designers et les métiers de l’aménagement intérieur.

Les artisans et entrepreneurs du bâtiment utiliseront la classification pour sélectionner le bois approprié en fonction des exigences structurelles du projet : résistance extérieure (par exemple pour un bardage), isolation, etc. Les charpentiers se baseront sur les classes de bois pour choisir le matériau adapté qui assurera la solidité et la stabilité de leur charpente : bois dur ou tendre thermo-traité, etc. 

Les classes de bois seront également cruciales pour les architectes et designers qui chercheront à intégrer le bois de manière esthétique tout en tenant compte des conditions environnementales et de résistance dans le temps.

Enfin, les professionnels de l'aménagement paysager utiliseront la classe de bois pour choisir celui qui sera le mieux adapté aux applications extérieures. Si l’objectif est de construire une terrasse, par exemple, le bois doit être très durable, dur et étanche, pour supporter les différences de conditions climatiques sans se détériorer.

 

Bois de classe 2

  

Qu’est-ce que la classe d’emploi d’un bois ?

 

La classe d’emploi du bois détermine le degré de résistance et de protection du bois, que ce soit par durabilité naturelle ou par traitement du bois. Il existe 5 classes d’emploi du bois, définies par la norme NF EN 335, qui exprime le niveau d'exposition auquel le bois sera soumis.

Bois de classe 1

Le bois de classe 1 est un bois d'intérieur. Ce type de bois doit toujours rester sec, et garder une exposition à l’humidité inférieure à 20%. La classe de bois 1 est adaptée pour la fabrication de meubles, de revêtements intérieurs comme le lambris, de charpentes intérieures, et d'autres applications similaires.

Voici quelques exemples d’essences de bois de classe d’emploi 1 :

  • Le peuplier
  • Le cerisier
  • L’érable

 

Bois de classe 2

Le bois de classe 2 est également un bois d'intérieur sec. Cependant, il peut subir des variations d'humidité occasionnelles supérieur à 20%.

Cette classe d'emploi de bois est plutôt utilisée pour des éléments tels que des portes intérieures ou des fenêtres.

 Dans la classe de bois 2, on peut retrouver les essences suivantes :

  • Le noyer
  • Le cerisier
  • L’hêtre

 

Bois de classe 3

Le bois de classe 3 est un bois d'extérieur sans contact direct avec le sol. Il demeure soumis à une humidité fréquemment supérieure à 20%. C’est une classe de bois adaptée pour des applications extérieures comme les bardages, les lambris extérieurs, les portes extérieures, les fenêtres.

 Quelques exemples de bois de classe 3 sont à noter :

  • Le chêne
  • Le mélèze
  • Le châtaignier 

 

Bois de classe 4

 Le bois de classe 4 est aussi un bois d’extérieur mais il supporte un contact direct avec le sol et peut être immergé dans l'eau. Ainsi, ce type de bois est soumis à une humidité toujours supérieure à 20%. Il convient pour des applications extérieures telles que les poteaux de clôture, les traverses de chemin de fer ou les ponts.

 Vous pouvez retrouver, dans la classe de bois 4, les types de bois suivants :

  • Le garapa
  • Le bangkirai
  • Le pin traité autoclave

 

Bois de classe 5

Le bois de classe 5 est spécifiquement destiné à être utilisé en contact direct avec de l'eau de mer. Ainsi, il est très utile pour les applications maritimes, tels que les quais, les piliers ou les pontons.

 Pour cette dernière classe de bois 5, vous pouvez trouver ces essences :Le cumaru

  • L’ipé
  • L’azobé

 

 Classe de bois 5

 

Qu’est-ce que la classe de durabilité d’un bois ?

 

La classe de durabilité d’un bois représente la faculté du matériau à résister aux attaques extérieures telles que les parasites, les champignons et les agressions climatiques.

 La durabilité du bois est classée selon la norme EN-350,  et c’est un paramètre primordial. La durabilité du bois influence la durée de vie des constructions en bois en extérieur. Cette durée de vie dépend majoritairement du choix du bois utilisé et de l’adaptation de celui-ci aux conditions climatiques locales.

Classes de durabilité vis-à-vis des attaques fongiques

Les attaques fongiques représentent les agressions subies par le bois en raison de divers champignons. Il en existe cinq :

-        Bois de classe 1 : ce type de bois est très durable. Vous retrouvez ici des bois haut de gamme ou bois durs. Ces derniers sont résistants à l’eau voire étanche. Les bois exotiques constituent la majeure partie des bois de classe 1. Ces bois sont parfaitement adaptés, par exemple, pour vos terrasses. La durée de vie de ces essences de bois est estimée à plus de 25 ans.

-        Bois de classe 2 : il est considéré comme durable. Les bois durs possédant un bon rapport qualité prix et les bois tendres thermo-traités se retrouvent dans cette classe de bois. La durée de vie de ces essences de bois se situe entre 15 et 25 ans.

-        Bois de classe 3 : il est qualifié de moyennement durable. Vous y trouvez des bois durs de moindre qualité et plus sensibles à l’humidité. Par conséquent, ils sont prédisposés à subir des déformations. La durée de vie de ces bois en extérieur est estimée autour des 10 ou 15 ans. 

-        Bois de classe 4 : il est faiblement durable. Dans cette classe se trouvent les bois tendres non-traités. Cependant, traiter les bois de cette catégorie est fortement recommandé si vous souhaitez l’utiliser en extérieur. La durée de vie de ces bois en extérieur est estimée entre 5 et 10 ans. 

-        Bois de classe 5 : parmi les types de bois, le bois classe 5 est non durable. Ainsi, il est fortement déconseillé de l’utiliser en extérieur. La durée de vie de cette classe de bois est estimée à moins de 5 ans.

 

Classes de durabilité vis-à-vis des coléoptères 

Pour ce type d’attaque pouvant entraîner une dégradation visuelle ou de résistance du matériau, il existe deux sortes de classes de durabilité du bois :

-        Classe de bois D : D pour durable.

-        Classe de bois S : S pour sensible. Ce bois est donc non-durable. Ici, le bois doit être traité avec un produit de préservation.

 

Classes de durabilité vis-à-vis des termites et des térébrants marins

Certaines attaques nuisent à l’aspect du bois, mais aussi à la sécurité des personnes. En effet, le bois peut se dégrader en raison de ces nuisances et compromettre la sécurité des personnes s’il n’est plus assez solide. C’est pour cela qu’il existe trois classes de durabilité du bois dans le domaine des termites et des térébrants marins :

-        Bois de classe D : pour durable.

-        Bois de classe M : pour moyennement durable.

-        Bois de classe S : pour sensible ou non-durable.

Lorsque le risque d’attaque de termites est accru, seul l’utilisation du bois de classe durable ou moyennement durable est autorisée sans traitement. Le choix entre les deux se fera en fonction de la fonction que l’on souhaite donner à la construction. 

 Classes de bois

Qu’est-ce que la classe d’imprégnabilité d’un bois ?

 

La classe d’imprégnabilité du bois défini dans quelle mesure un liquide peut pénétrer dans le bois. Cela peut être utile lorsque vous souhaitez appliquer un produit sur un type de bois.

 

Bois de classe 1

Cette classe d’imprégnabilité de bois est considérée comme imprégnable. Ce type de bois est donc facile à traiter, la pénétration d’un éventuel traitement peut se faire sans difficulté.

Bois de classe 2

Ce type de bois est moyennement imprégnable. La pénétration complète du traitement est impossible. Ce bois peut donc être traité mais avec plus de temps et avec un résultat plus difficile à obtenir.

Bois de classe 3

Le bois de classe 3 est peu imprégnable. Ce type de bois s’avère difficile à traiter, il vous faudra du temps à consacrer au traitement sans être une solution pérenne.

Bois de classe 4

Cette classe de bois est qualifiée de non imprégnable. Avec ce bois, il est presque impossible d’y imprégner un produit.

Bois de classe 3

Les organismes à l’origine du classement du bois

 

En France, les certifications des bois sont généralement attribuées par des organismes de normalisation et de certification reconnus.

FCBA (Institut technologique Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement)

Le FCBA est un organisme français spécialisé dans la recherche, l'expertise, et la certification dans le domaine du bois, de la forêt et de l'ameublement. Il participe activement à l'établissement de normes et à la certification des produits en bois.

CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment)

Le CSTB est un établissement public français. Il intervient dans le domaine de la recherche et de l'évaluation des produits de construction, y compris le bois. Il peut être impliqué dans la certification des performances mécaniques et durables du bois.

CTBA (Centre Technique du Bois et de l'Ameublement)

Le CTBA est un centre technique spécialisé dans le domaine du bois et celui de l'ameublement. Il contribue à la normalisation et à la certification des produits en bois, notamment en ce qui concerne la résistance mécanique et les classes d'emploi du bois.

Qualibat

Qualibat n’est pas spécifiquement dédié au bois, c’est un organisme de qualification et de certification des entreprises du bâtiment en France. Les entreprises certifiées par Qualibat affirment leur compétence dans la mise en œuvre de matériaux, y compris le bois, et cela conformément aux normes en vigueur.

 

Quelle évolution future pour les classes de bois ?

 

L'évolution à venir des classes de bois est susceptible d'être influencée par plusieurs facteurs. Parmi eux, on retrouve, entre autres, les avancées technologiques, les préoccupations environnementales, les attentes en matière de durabilité et les évolutions des normes de construction.

Développement de nouveaux traitements et revêtements

Des progrès dans les traitements du bois pourraient conduire à des classifications plus spécifiques en termes de durabilité, et de résistance aux facteurs environnementaux. De nouveaux revêtements pourraient également améliorer la résistance des différents types de bois, ce qui ferait potentiellement évoluer les classe d’emploi du bois, mais aussi les classes de durabilité.

Innovation dans les matériaux composites

L’arrivée de nouveaux matériaux composites, associant le bois à d'autres substances, pourrait introduire des classes de bois hybrides, avec des propriétés améliorées.

Intégration de critères environnementaux

Les futures classifications pourraient intégrer davantage de critères environnementaux, répondant à la demande croissante pour des matériaux de construction durables et écologiques.

Normalisation internationale

Avec la mondialisation, une normalisation plus internationale des classes de bois pourrait se développer, facilitant la comparaison et l'utilisation de bois issus de différentes régions.

Adaptation aux changements climatiques

Les classes de bois pourraient évoluer pour mieux répondre aux problèmes causés par les changements climatiques, en tenant compte de ces derniers et des conditions environnementales variables.

Intégration de l'Intelligence artificielle

L'utilisation de l'intelligence artificielle pourrait permettre un suivi en temps réel des performances du bois, permettant alors des classifications en fonction des données relevées sur le terrain.

Normes de construction développées

L'évolution des normes de construction et des réglementations pourrait influencer les classes de bois, en mettant l'accent sur des normes plus strictes en termes de durabilité, de sécurité, et de performances.

Réponse aux besoins de l'industrie de la construction

Les classes de bois pourraient se développer pour mieux répondre aux besoins de l'industrie de la construction, en anticipant les exigences des structures modernes et innovantes.

Classe d'imprégnabilité du bois

Autres questions sur les classes de bois

Quelle classe de bois pour l’extérieur ?

Les classes de bois 3, 4 et 5 sont adaptées pour l’extérieur. En fonction de votre utilisation et de l’exposition à l’humidité, vous adapterez la classe de bois utilisée.

Quelle classe de bois pour une terrasse ?

La classe de bois 3 est la plus appropriée pour effectuer une terrasse. En effet, ce type de bois permet de supporter occasionnellement un taux d’humidité supérieur à 20 %. Cependant, vous pouvez également utiliser un bois de classe 4. Ce dernier supporte un taux d’humidité toujours supérieur à 20 %.

Quelle différence entre la classe 3 et la classe 4 ?

Le bois de classe 3 n’est pas fait pour être en contact direct avec le sol. Contrairement au bois de classe 4 qui, lui, peut être immergé dans l’eau.

 ---

Les classes de bois jouent un rôle crucial dans le choix et l'utilisation appropriée des divers types de bois. Ces classifications sont utilisées par divers professionnels pour choisir le bois adapté à chaque application, en tenant compte de différents facteurs. 

Le classement des bois garantit également sa résistance, sa durabilité, et sa conformité aux normes. L'évolution future pourrait voir des améliorations dans la certification, des adaptations aux défis environnementaux, et une réponse continue aux besoins changeants de cette industrie.