Essence de bois : le Sapin Rouge du Nord

Le sapin rouge du nord est un arbre conifère à longue durée de vie, caractérisé par son tronc orange. C’est le pin le plus répandu dans le monde et on le trouve dans toute l’Eurasie. La variété génétique est immense et plusieurs sous-espèces différentes existent à travers sa distribution.

LE-SAPIN-ROUGE-DU-NORD

Présentation et origine du Sapin rouge

LE-SAPIN-ROUGE-DU-NORD-1-1024x683-1

Traditionnellement et improprement appelé sapin rouge du Nord, par opposition au sapin blanc du Nord (épicea), c’est en fait un pin sylvestre ayant poussé dans les régions froides de Scandinavie et de Russie au nord du 57e parallèle.

Cette essence héliophile ne se soucie pas de la qualité du sol et se montre en général très frugale. Elle résiste aux basses températures jusqu’à -50°C. Les peuplements homo-gènes sont traités en majorité en futaie régulière et jardinée, où les fréquences de rotation tournent autour de 80 ans.

Le pin sylvestre du Nord peut atteindre une hauteur de 30 à 35 mètres et des diamètres de 0,8 m à 0,9 m. Le tronc droit est plus cylindrique que celui des autres pins. L’écorce écailleuse est rougeâtre. Sa longévité atteint trois à cinq siècles.

Aspect du Sapin Rouge

Le sapin rouge du Nord possède un duramen rosâtre à brun rouge, souvent fortement veiné. Les nœuds sont brun-rouge foncé à brun-noir.

L’aubier est jaunâtre et le veinage est beaucoup moins prononcé. Le grain est fin : les cernes font entre 1 et 3 mm de largeur et la texture reste fine. Il s’agit d’un bois au fil droit, tendre et homogène. Sur les Sapin rouge du nord les nœuds sont d’autant plus rares et petits que la région d’origine est située plus au nord.

Après sciage, le Sapin rouge du Nord apparaît comme flammé sur dosse et strié sur quartier. À l’état vert, il a une odeur marquée de résine mais qui ne persiste que peu de temps après le séchage. La densité moyenne du pin sylvestre du Nord est de 0,48 à 0,60 à 12 % d’humidité.

Principales caractéristiques du Sapin rouge

L’aubier est non durable et la résistance du bois de cœur est moyenne. Cependant, l’imprégnation de l’aubier du sapin rouge du Nord est très facile. Celle du cœur est difficile, mais le passage en autoclave permet l’obtention sans difficulté de la classe d’emploi IV. Le retrait volumique du pin sylvestre (12 à 15 %) est légèrement inférieur à celui de l’épicéa.

Il est peu nerveux, assez élastique et stable en service. Comme tous les bois de conifères, il est assez fissile. Ses caractéristiques mécaniques sont parmi les meilleures des résineux, aussi bien en compression, en flexion qu’en résistance aux chocs.

Applications pour le bois sapin rouge du nord

Le pin sylvestre du Nord peut être employé pour tout type d’utilisation. Cependant, au regard des caractéristiques spécifiques de ce bois, certaines applications sont plus appopriées.

C’est l’une des espèces les plus employées pour la charpente, l’ossature bois et la menuiserie. Les excellentes propriétés mécaniques, la finesse et l’homogénéité du bois sont des atouts majeurs.

Ce bois, après finition et traitements appropriés, s’avère idéal pour les lambris, moulures, fenêtres, volets, ainsi que les bardages.

Pour plus de produits de FibrePremium découvrez leur boutique en cliquant ici : FibrePremium

Conseils d’utilisation, finition pour les bois en sapin rouge

Le sciage des grumes est facile. Seuls les gros nœuds durs et noirs peuvent être problématiques. Le tranchage ne pose pas de problème et le déroulage (un étuvage modéré est préférable), permet d’obtenir du contreplaqué. Le séchage naturel est rapide, mais il suppose un empilage propre et aéré afin d’éviter le bleuissement.

Ces problèmes sont généralement éliminés grâce à un séchage artificiel, systématique en Scandinavie, tout en prenant soin de débuter la conduite par des températures assez fortes. Le seul risque est le tuilage des planches près du cœur. À 27 mm d’épaisseur, il faut compter 4 à 6 jours pour que le bois soit sec à 12 %. Doté d’un grain fin et homogène, il est facile à travailler.

Le rabotage exige des outils bien aiguisés pour obtenir d’excellentes qualités de menuise-rie. Le tournage s’avère également très satis-faisant. La résistance des vis et clous à l’arrachement est correcte. Toutes les col-les peuvent être employées dès lors que le séchage s’effectue au-dessus de 70°C, ce qui stabilise la résine.

Les phases de finition sur le Sapin rouge ne posent pas de problèmes : tous les traitements de surface procurent satisfaction
(peintures, lasures, vernis), mais en extérieur le lasurage est préférable car il est plus résistant et facile à rénover.

Découvrez également le Pin des Landes 

SAPIN ROUGE DU NORD FICHE TECHNIQUE

Usinage : bon

Résistance à la fente clouage/vissage : moyenne

Dureté : tendre

Propriétés physiques du Sapin rouge
Caractéristiques mécaniques à H = 12%

Découvrez nos produits dans cette essence

Bois d’ossature

Charpente

Home CategoriesAccount
Search