Essence de bois : le Sapin des Vosges

L’Abies pectinata ou Abies alba en latin, également appelé sapin blanc, pectiné ou argenté , sapin commun, sapin des Vosges en français. C’est un sapin vivant à des altitudes variant de 400 à 1800 mètres, des Pyrénées aux montagnes de l’Europe centrale. En France, le sapin des Vosges couvre 4% du territoire forestier. Peu m’importe la nature du sol, à condition qu’il soit frais, drainé et peu compact, le sapin peut s’enraciner. Le sapin des Vosges à besoin d’air humide, assez froid et de nombreuses précipitations.

Sapin-des-Vosges-WoodPartners

Présentation et origine

Furni-2

Le sapin appartient à la famille des Pinacées. Son nom botanique est Abies alba mais on l’appelle aussi sapin blanc, pectiné ou argenté. L’aire naturelle d’extension de cette essence indigène s’étend dans les Vosges à des altitudes comprises entre 400 et 1100 mètres, le Jura, les Alpes, le Massif central, les Pyrénées et la Corse.

Le sapin apprécie les sols humides et profonds où sa croissance est rapide et optimale. Ces conditions caractérisent les forêts denses où la compétition entre les individus prend le pas sur le climat et les autres facteurs.

Les peuplements sont majoritairement traités en futaie régulière et jardinée, permettant à la forêt vosgienne d’être parmi les plus productives.

Le sapin peut atteindre plus de 50 mètres de haut, pour des diamètres de 1,2 m à 1,80 m, ce qui en fait l’un des plus grands arbres d’Europe. Son tronc droit est cylindrique et unique, et ses branches sont disposées en verticilles très réguliers.

Il possède un port pyramidal qui peut s’aplatir chez les plus vieux sujets. Les branches sont, elles aussi, particulière-ment régulières, tandis que l’écorce grise et fine au départ s’épaissit et se fissure en pelant en plaques.

Le sapin des Vosges a un feuillage persistant et une longévité pouvant atteindre deux à trois siècles.

Aspect

Le sapin des Vosges possède un bois blanc mat à légèrement rosé, sans aubier distinct ni canaux résinifères. Le bois initial est de couleur blanche alors que le bois final tire vers le rouge ou le brun violacé, ce qui donne des cernes annuels fortement marqués.

Le bois jaunit légèrement à la lumière, mais moins que les autres résineux. Il s’agit d’un bois tendre et homogène au grain moyen et au fil droit, peu flammé neaux de particules. La pâte à papier (notamment pour le papier journal qui exige un bois blanc) représente un autre de ses débouchés importants.

Enfin, le bois de qua-lité exceptionnelle venant d’exemplaires âgés et à croissance lente permet la fabrication des meilleurs fonds de violons et de bois de résonance pour les pianos. Sa légèreté est appréciée pour la fabrication de planeurs.

Enfin, on peut faire allusion au miel réputé AOC de sapin des Vosges et aux nombreuses vertus des distillats d’aiguilles, ou à la térébenthine des Vosges obtenue par gemmage et utilisée dans le traitement des affections respiratoires.

Principales caractéristiques

Moyennement à peu imprégnable, on lui confère facile-ment la classe de risque II par un traitement insecticide et fongicide. Il n’est pratiquement pas sujet au bleuisse-ment.

Le sapin des Vosges est répertorié dans la classe des bois tendres et possède un coefficient de retrait vo-lumique de 12 à 15 %, légèrement inférieur à celui de son homologue l’épicéa. Il est peu nerveux, léger, assez élastique et stable en service.

Enfin, ses caractéristiques mécaniques par rapport à son poids sont très bonnes. On signalera que, dans les Vosges, au-dessus de 400 m d’altitude, les cernes sont serrés et la texture fine, ce qui augmente encore ses propriétés mécaniques.

Applications

Le sapin des Vosges est utilisé surtout comme bois de charpente et de menuiserie. Charpentes traditionnelles et industrielles sont des domaines de prédilection pour cette essence où les grandes longueurs et grosses sections sont disponibles (jusqu’à 15 mètres, et sections de 300 x 300 mm).

Par ailleurs, on l’emploie en menuiserie pour les huisseries, dans l’agencement et pour l’élaboration de meubles, placages, plinthes, parquets et même jouets.En effet, sa teinte claire et son homogénéité sont fort appréciées.

En outre, le sapin autorise la production de tasseaux et de moulures sans nœuds. Il est employé dans l’industrie de la caisserie et de l’emballage pour sa légère-té et sa grande longueur. À partir des produits connexes de scierie, on fabrique aussi avec cette essence des pan

Conseils d’utilisation, finition

Le séchage est moyennement rapide et le bois a une lé-gère tendance à se déformer. On signalera que la conduite du séchage est différente de celle de l’épicéa. Certains nœuds noirs peuvent se détacher. Ce bois tendre est facile à travailler.

Le tranchage et le sciage s’opèrent sans difficulté si les vitesses d’avance ne sont pas trop rapides.Le rabotage exige des outils bien aiguisés. Les phases de finition ne posent pas de problème en raison de l’absence de canaux résinifères, ce qui autorise tous les traitements de surface (peinture, vernis) et les collages.sur dosse.

À l’état vert, il a une odeur marquée caractéristique. La densité moyenne du sapin des Vosges est de 0,40 à 0,55 à 12 % d’humidité.

Dimensions et choix commerciaux

USINAGE RÉSISTANCE À LA FENTE CLOUAGE/VISSAGE COLLAGE DURETÉ
Bon Moyenne Bon Tendre

Découvrez nos produits en Sapin des Vosges

Bois techniques

Charpente

Terrasse

Parquet/lambris

Bardage

Panneaux

Home CategoriesAccount
Search