Filters
  • Dégrisant bois OSMO

    Dégriser le bois Le dégrisant gel puissance d'Osmo rafraîchit et nettoie les bois grisés à la perfection ! Le Dégrisant Gel Puissance d...

  • Saturateur Textrol® Pro bois tendres / Owatrol

    SATURATEUR – TEXTROL® PRO SOS Bois tendres : chaque essence de bois requiert un soin ciblé de par sa densité et sa structure unique. Les bois t...

  • Gamme entretien des composites - Owatrol

    Gamme entretien des composites - Owatrol Nouveaux matériaux du millénaire, les composites proposent actuellement un matériau très intéressant, q...

  • Raviveur Compoxell -
    Owatrol

    PROTÉGER AVEC COMPOXELL Le raviveur, protection teintée pour terrasse composite Compoxell d'Owatrol : Profitez de la finition du Compoxell con...

C’est quoi la protection du bois ?

 

La protection du bois est effectuée pour prolonger sa durée de vie. Les produits de protection sont utilisés pour préserver différents types de matériaux. Plusieurs méthodes et matériaux sont présentés pour la protection du bois. L’augmentation de la durée de vie du bois le rend plus durable et lui permet d’être utilisé plus longtemps. En outre, la protection empêche les insectes et les champignons de se développer sur le bois. Comme le montre la figure ci-dessous, le bois devient malade et endommagé s’il n’est pas préservé.

 

Produits de protection du bois : Les différents types

Le goudron de houille

ASCU

Les lattes chimiques

Les peintures à l’huile

Les peintures au solignum

Huile de créosote

 

protection du bois avec le goudron de houille

À l’aide d’un pinceau, le goudron de houille chaud est appliqué sur les surfaces en bois après avoir été chauffé. On ne peut pas appliquer de peinture sur le goudron de houille car il dégage une odeur désagréable. Il est donc utilisé pour les cadres de portes, de fenêtres, etc. Ce matériau est très bon marché et résistant au feu.

 

L’ASCU est un agent de conservation en poudre. Pour obtenir une solution de conservation, on le dissout dans l’eau. Il faut ajouter 6 parties en poids d’ASCU à 100 parties en poids d’eau. La pulvérisation de la solution finale sur le bois constitue l’étape finale. Il n’y a pas d’odeur dans cette solution. L’objectif principal de ce produit est de se débarrasser des fourmis blanches. Dans l’ASCU, on trouve du pentoxyde d’arsenic hydraté, du sulfate de cuivre ou du vitriol bleu, et du bichromate de sodium ou du bichromate de potassium. Après avoir appliqué l’ASCU, le bois peut être peint, verni, etc.

 

Lames chimiques pour la protection du bois

Les agents de protection tels que le sulfate de cuivre, le chlorure de mercure et le chlorure de zinc peuvent être dissous dans l’eau pour obtenir des solutions liquides. Au contact du feu, ils ne produisent pas de flammes et sont inodores.

 

Peintures à l’huile Produits de conservation pour le bois

Les peintures à l’huile conviennent au bois bien séché. Elles sont généralement appliquées en deux ou trois couches. Les peintures à l’huile protègent le bois de l’humidité. En retenant la sève, les peintures à l’huile peuvent provoquer la pourriture du bois si celui-ci n’est pas bien sec.

 

Peintures Solignum pour la protection du bois de construction

Les peintures Solignum sont appliquées au pinceau par temps chaud. Elles conviennent bien à la protection du bois contre les fourmis blanches. Des pigments de couleur peuvent être ajoutés aux peintures au solignum pour améliorer l’aspect du bois.

 

Huile de créosote pour la protection du bois d’œuvre

Le goudron est distillé pour obtenir de l’huile de créosote. Celle-ci est de couleur noire ou brune. Elle dégage une odeur désagréable. Une méthode spéciale est utilisée pour l’appliquer. Pour commencer, le bois est bien asséché et séché. Ensuite, il est placé dans une chambre étanche à l’air et l’air qu’il contient est pompé. À une température de 50°C, de l’huile de créosote est pompée dans la chambre à une pression de 0,7 à 1 N/mm2. Après deux heures, le bois a absorbé suffisamment d’huile de créosote pour être retiré de la chambre. L’huile de créosote étant inflammable, elle n’est pas utilisée dans les foyers pour boiseries. En général, elle est utilisée pour les piles de bois, les poteaux et les traverses de chemin de fer.

 

Méthodes de protection du bois

Brossage

Pulvérisation

Injection sous pression

Trempage et étêtage

Carbonisation

Traitement en cuve ouverte à chaud et à froid

 

Brossage 

Les produits de protection sont appliqués à la brosse. Les produits de protection à l’huile sont appliqués avec des brosses de bonne qualité sur du bois bien sec. Les produits de protection doivent être appliqués par temps chaud pour obtenir les meilleurs résultats. Plusieurs couches doivent être appliquées et un certain intervalle doit être respecté entre chaque couche.

 

Pulvérisation 

Le brossage est inefficace comparé à la pulvérisation. À l’aide d’un pistolet, la solution de protection est pulvérisée sur la surface. Cette méthode permet de gagner du temps et est assez efficace.

 

Injection de produit de protection sous pression

Une injection sous haute pression est utilisée pour injecter le produit de protection dans le bois. Comme nous l’avons vu plus haut, l’huile de créosote est généralement appliquée de cette manière. Le traitement est coûteux et nécessite un équipement spécial.

 

Méthode de protection du bois par trempage et pas à pas

Un autre type de protection consiste à tremper le bois directement dans la solution de protection. Ainsi, la solution pénètre mieux le bois qu’en le brossant ou en le pulvérisant. Il est également très efficace d’immerger ou de mouiller le bois avec une solution de protection pendant quelques jours ou quelques semaines.

 

Méthode de protection du bois par carbonisation

La carbonisation n’est rien d’autre que le fait de brûler les surfaces de bois, ce qui est une méthode ancienne de protection du bois. Cette méthode consiste à mouiller la surface du bois pendant 30 minutes et à la brûler jusqu’à une profondeur de 15 mm. Les fourmis blanches, les champignons, etc. sont tenus à l’écart du bois intérieur par la surface brûlée. Comme cette méthode ne convient pas aux travaux extérieurs en bois, elle est appliquée aux poteaux de clôture en bois et aux fonds de poteaux téléphoniques.

 

Traitement du bois en cuve ouverte à chaud et à froid

Le bois est placé dans une cuve ouverte contenant une solution de protection. La solution est ensuite chauffée à une température de 85 à 95 degrés Celsius pendant quelques heures. Ce refroidissement progressif permet à la solution de refroidir et au bois d’être immergé. Le bois de sève subit généralement ce type de traitement.

 

Propriétés d’un bon produit de protection du bois

Les produits de protection utilisés pour protéger le bois doivent répondre aux exigences suivantes.

L’accès à ce produit doit être facile et peu coûteux.

Il ne doit pas contenir de substances, de gaz, etc.

Avec une petite quantité, il doit couvrir une plus grande surface. Par conséquent, il doit être rentable.

Après que le bois a été traité avec un produit de protection, les traitements décoratifs ou tout traitement de surface doivent être autorisés.

Les produits de conservation ne doivent pas affecter la résistance du bois.

Ils ne doivent pas dégager d’odeur désagréable.

La lumière, la chaleur et l’eau ne doivent pas l’affecter.

Les champignons, les insectes, etc., ne doivent pas être affectés par eux, et ils doivent également être efficaces pour les tuer.

Lorsqu’il entre en contact avec le feu, il ne doit pas générer de flammes.

Les métaux ne doivent pas être corrodés par lui lorsqu’il entre en contact avec eux.

Il est recommandé que les produits de protection pénètrent dans les fibres du bois à une profondeur minimale de 6 à 25 mm.