WoodPartners

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Huiles cires

Lorsque vous pensez aux traitements classiques du bois, vous pensez probablement à l’ajout d’huile ou de cire. Bien qu’il existe plusieurs façons de polir le bois, nous allons comparer deux finitions classiques : la cire et l’huile.

Les traitements du bois améliorent l’apparence du bois et le préservent des intempéries. Cependant, ils offrent tous des résultats quelque peu différents, c’est pourquoi vous ne pouvez pas choisir celui qui est idéal pour toutes les tâches sur lesquelles vous travaillez actuellement. Votre choix de finition sera fortement influencé par le type de bois que vous choisissez, la taille du projet, le fait qu’il sera placé à l’intérieur ou à l’extérieur, et toute une série d’autres considérations.

Il existe une variété de finitions durables fabriquées chimiquement, mais les menuisiers traditionnels utilisent l’huile et la cire pour obtenir les meilleurs résultats. Nous qualifions ces traitements de classiques car ils sont utilisés pour renforcer le bois depuis des générations. L’une des principales raisons en est que l’huile et la cire peuvent être obtenues à partir de sources naturelles bien qu’il soit désormais possible de les synthétiser. 

Les avantages de l’utilisation de la cire

  • Lorsqu’elle est appliquée correctement, la cire confère une finition brillante au bois.
  • Elle peut être utilisée en conjonction d’autres types de finitions pour apporter une couche supplémentaire de protection au bois.
  • Lorsqu’elle est d’origine biologique, comme la cire d’abeille, elle n’est pas toxique. Par conséquent, elle peut être utilisée pour les ustensiles et récipients de cuisine.
  • Elle confère au bois une texture soyeuse et lisse, ce qui en fait une excellente option pour les meubles.
  • Contrairement à d’autres traitements, il se dépose sur le bois au lieu d’être absorbé par celui-ci. Le bois conserve ainsi sa forme la plus naturelle.

Les inconvénients de la cire

  • En raison de la fragilité de la cire, elle peut être facilement grattée et détruite.
  • Elle n’est pas recommandée dans les zones chaudes, car la cire fond facilement.
  • Elle n’est pas non plus idéale pour les conditions humides, car elle ne fournit qu’une fine couche de protection.
  • Contrairement à l’huile et aux autres finitions, se ternissant avec le temps elle nécessite régulièrement une nouvelle application. 

Les huiles sont une excellente méthode pour protéger le bois tout en lui donnant un bel aspect. Voici quelques-uns des avantages et des inconvénients de l’application d’huile sur le bois.

Les avantages de l’utilisation d’huiles

  • Lorsqu’elles sont dérivées de sources naturelles, les huiles sont à la fois écologiques et non toxiques. Elles sont souvent utilisées sur des objets culinaires tels que des cuillères et des bols en bois.
  • Le bois absorbe l’huile, qui le protège du vieillissement et des facteurs environnementaux tels que la pourriture et l’eau.
  • De plus, l’huile protège le bois des dommages causés par le soleil, l’oxydation et l’humidité.
  • Elle se marie bien avec une variété de traitements différents, notamment le vernis, le polyuréthane et la cire.
  • Elle met en valeur la profondeur et la beauté du grain du bois.
  • Le renouvellement de l’application est simple : il suffit de poncer les éraflures et d’appliquer quelques nouvelles couches d’huile.

Les inconvénients de l’utilisation des huiles

  • En général, les finitions à l’huile sont moins durables et plus sujettes aux rayures et aux bosses que les autres types de finitions.
  • Les huiles peuvent accidentellement assombrir la couleur du bois.
  • Elles peuvent prendre beaucoup de temps à sécher et nécessitent parfois plus d’une couche.
  • Elles ne brillent pas autant sur les bois poreux que sur les bois épais.