WoodPartners

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Connecteur charpente bois

Pour quel usage et pour quel objectif ?

Les connecteurs métalliques que vous choisissez ont un impact significatif sur la stabilité structurelle d’une réalisation ou d’un projet. Même le composant le plus solide n’est pas plus résistant que la structure à laquelle il est fixé. Si le connecteur montre des signes de faiblesse, c’est la solidité de l’ensemble de la structure ou du bâtiment qui est remise en cause.

Les connecteurs en bois sont un élément essentiel de l’industrie de la construction. Ils sont destinés à améliorer les performances des connexions bois-acier et bois-bois. À ce titre, il est essentiel que les connecteurs de bois soient fabriqués dans des matériaux robustes tels que l’acier doux laminé à chaud ou l’acier pré-galvanisé.

Les charpentiers et les concepteurs utilisent souvent des connecteurs de bois en acier inoxydable pour augmenter la résistance et la longévité de leurs réalisations. En étendant la surface d’appui entre le bois et les fixations, les connecteurs de bois contribuent à la transmission de la charge.

Les raccords et les joints en bois peuvent se dégrader et se décomposer en raison d’un certain nombre de facteurs, notamment les dommages causés par le feu et l’eau, le fait que le bois se fende ou moisisse, et les réactions chimiques entre les produits de préservation et le bois. La rouille rouge et la rouille blanche sont les signes les plus typiques de dégradation.

Ces situations peuvent finir par entraîner un effondrement complet de la structure, le lien entre les composants se dégradant progressivement. Par conséquent, il peut être extrêmement difficile de trouver les connecteurs en bois appropriés, c’est un choix qui peut s’avérer complexe. Il est nécessaire de procéder à un examen du bois pour vérifier si s’il est humide, en voie de décomposition, structurellement sain et capable de supporter les charges actuelles ou supplémentaires. Les examens du bois sont effectués par des spécialistes compétents qui savent où regarder et ce qu’il faut rechercher.

Les parties sensibles sont non seulement la poutre, mais aussi les pièces porteuses qui sont souvent encastrées dans le mur extérieur, plus exposé aux dégâts liés aux intempéries. Il s’ensuit des dommages importants dus à la rouille, qui peuvent nécessiter une restauration structurelle de grande envergure.

Les différents types de connecteurs

Les assemblages traditionnels de structures en bois sont classés en deux catégories : les goujons et les connecteurs métalliques. Ils se distinguent par la manière dont ils transmettent les forces entre les éléments agglomérés. Les fixations métalliques ont une résistance au feu faible ou nulle et conduisent rapidement la chaleur. Il est donc fréquemment envisagé de renforcer la protection contre le feu grâce à l’ajout de plaques de plâtre.

Le seul défaut des fixations métalliques est leur incapacité à pénétrer le bois. Les fixations métalliques peuvent être classées en deux catégories : les connecteurs à boulons et les fixations à plaques métalliques.