WoodPartners

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

facade bois brulé

CONNAISSEZ-VOUS LA PROVENANCE DE LA FACADE EN BOIS BRÛLÉ ?

La façade de bois brûlé est le résultat d’une technique de protection naturelle du bois d’origine japonaise, également appelée shou sugi ban.

COMMENT FONCTIONNE LA FACADE EN BOIS BRÛLÉ ?

La façade en bois brûlé consiste à brûler en profondeur la surface d’une planche afin d’obtenir une couche superficielle de carbone. Les planches de bois finalement transformées étaient utilisées à l’époque comme bardage pour les maisons en bois. Le shou sugi ban est encore utilisé aujourd’hui au Japon pour les maisons traditionnelles, mais également pour le bardage des bâtiments modernes et contemporains.

Traditionnellement, ce procédé de traitement consiste à assembler trois planches de cèdre japonais (sugi) pour former une cheminée au pied de laquelle on allume un feu. La flamme part du bas et se propage vers le haut au fur et à mesure que le bois brûle. Lorsque le temps de combustion est atteint, le feu est stoppé.

POURQUOI UN TEL ENGOUEMENT POUR LA FACADE DE BOIS BRÛLÉ ?

La façade de bois brûlé suscite beaucoup d’intérêt. Les plus grands designers du monde ont  d’ailleurs adopté cette technique qui permet une gamme infinie de variations visuelles dans le revêtement de surface. On trouve ainsi une gamme de couleurs allant du noir intense au noir avec des reflets gris ou bleus. Des textures variées en fonction de l’intensité avec laquelle le bois a été gratté ou brûlé. On peut obtenir une surface aussi soyeuse que la peau ou, au contraire, conserver les irrégularités du bois et son aspect “écaille de tortue”. Chaque planche de bois est recouverte d’une couche de carbone à l’aspect unique.

Ce traitement peut être utilisé aussi bien en intérieur qu’à l’extérieur, pour des revêtements de façade, des clôtures, du mobilier ou des revêtements muraux. Il se marie parfaitement avec le style contemporain. Le bois brûlé sur la façade de la maison est une finition élégante qui ajoute sobriété et singularité au bâtiment. Les murs massifs et les structures de couleur noire absorbante, associés à des fenêtres panoramiques sombres au vitrage teinté, tout cela contribue à faire de la construction un ensemble étonnant.

La décision non standard d’utiliser du bois brûlé sur la façade de la maison est devenue un outil pour son intégration dans une nature parfois sauvage. Le noir symbolise l’ombre de la forêt et lorsqu’elle est entourée d’une végétation dense, elle se fond littéralement dans le paysage.

Le bois brûlé sur la façade d’une maison est avant tout une technique fonctionnelle plutôt qu’esthétique. Il utilise du bois traité selon la technologie japonaise du yakisugi qui s’attache au caractère permanent et à la lenteur de la croissance de l’arbre.

Il faut savoir que si votre maison comporte une façade est en bois brûlé, cela signifie que votre maison résiste au feu, ne pourrit pas, ne craint pas les parasites ou les intempéries.

La façade de bois brûlé constitue donc un choix élégant et fonctionnel et permet d’ajouter de l’originalité à la construction dont il constitue le revêtement. Le bâtiment ainsi paré s’avère non seulement original dans le contexte du design, mais bénéficie également d’une atmosphère spéciale, d’un aspect sophistiqué et particulièrement dans la tendance actuelle

POURQUOI OPTER POUR  LA FACADE DE BOIS BRÛLÉ ?

LES PROPRIÉTÉS DE LA FACADE DE BOIS BRÛLÉ

Patine

“Wabi Sabi” est le terme japonais qui désigne la façon dont le bois brûlé se patine. C’est l’argument poétique de la beauté du vieillissement. Vieillir gracieusement de manière naturelle plutôt qu’artificiellement, à l’aide de produits chimiques. En choisissant la façade bois brûlé, on obtient une façade unique et en plus sans entretien. Puis, cette façade devient argentée avec le temps. Il est possible d’acheter un apprêt noir si, après un certain nombre d’années, on souhaite retrouver l’aspect noir originel.

Respect de l’environnement

Outre le fait que la façade en bois brûlé soit élaborée selon une formulation non toxique, c’est le bois portant les labels FSC et PEFC qui est généralement utilisé. Cela signifie que l’on ne coupe pas plus de bois que la forêt ne peut en reproduire. De plus, cela garantit le fait que les animaux et les plantes soient protégés et que les personnes qui travaillent dans la forêt soient formées et reçoivent des équipements de sécurité et des salaires appropriés. Cette technique de façade bois brûlé est donc empreinte d’un souci de respect de l’environnement et s’inscrit dans la démarche actuelle de construction durable et écologique.

Facade bois brulé