MERBAU

Un exotique plein d’avenir

Le merbau est tout aussi adapté à la fabrication de traverses de chemin de fer, à la charpente lourde et aux travaux hydrauliques (poteaux, ponts, retenues de berge). Il est égale- ment employé pour l’élaboration de plancher lourd ou industriel (en raison de sa forte résistance à l’abrasion).

Propriétés physiques

Caractéristiques mécaniques à H = 12%

Règles de classement et choix commerciaux

Les règles de classement sont édictées par le Malaysian Timber Council. Elles regroupent dans un ordre décroissant de qualité les appellations suivantes : Prime, Select,Standard, Sound, Serviceable, Utility. Les stocks rencontrés en France sont constitués des bois des deux meilleurs choix.(cf. Tableau Bangkiraï – BOISmag n°36)

Le merbau, très tendance

La Parqueterie Berrichonne importe du merbau d’Indonésie depuis 1992. Son directeur commer-cial, Éric Mantion, explique les qualités de cet exotique aux tons chauds.
Exactement depuis 1992, avec la création des lames nordiques trois frises. Nous voulions diversifier la gamme des essen- ces que nous proposions.Nous désirions également mieux répon-dre à la demande de nos clients espagnols et italiens. Il faut préciser aussi que le merbau est l’une des premières essences exotiques commercialisées pour le par-quet. Nous retrouvons d’ailleurs aujour-d’hui dans notre gamme de nombreuses références en merbau.
Elle est chaude, ses coloris varient du brun orangé au brun foncé, voire rouge.Ses qualités mécaniques sont appréciées (bois extrêmement dur, 4.1 à 4.9 en dureté Brinell). Elle est d’ailleurs très utilisée dans les chantiers à fort trafic,musées, magasins.
Le merbau a un très bon comportement mécanique, mais du fait de la silice et de sa densité, il est un peu plus délicat à travailler que le chêne par exemple.En s’équipant d’outillage adéquat, tel-les des scies au carbure, nous obtenons de bons résultats. Au niveau de la pose,il n’y a pas de contrainte particulière,que ce soit flottant, collé, ou en clic, mais à condition bien sûr de respecter les notices de pose du fabricant.
La tendance actuelle est aux exotiques.Leur part ne fait que s’accroître, qu’il s’agisse de parquets contrecollés ou mas- sifs. Et en cela, le merbau a la cote : il est toujours demandé et très apprécié des professionnels.

Un créateur d’ambiance

Patrick Pitié dirige Prestige parquet (Fontaine-lès-Dijon en Côte-d’Or), une entreprise artisanale spécialisée dans la pose, le ponçage, la vitrification et la rénovation des parquets. Il utilise le merbau depuis environ 6 ans.
Nous répondons à la demande des clients en fonction du lieu où sera posé le parquet. S’il est destiné à un fort tra-fic, nous préconisons un bois très dur,comme le merbau. C’est le cas pour un hall d’accueil, une surface commerciale ou tout dernièrement le bar de l’hos-tellerie du Chapeau rouge (Dijon). Les bois exotiquessont plus durs et par conséquent plus résistants au poinçonnement.
C’est une question de goût mais je trou-ve que c’est un bois très chaleureux et agréable à regarder. Le merbau crée une ambiance quel que soit le mobilier :il meuble la pièce à lui tout seul. Je pense que c’est ce qui attire les clients et explique leur choix dans 80 % des cas. D’ailleurs, ces derniers préfèrent généralement les finitions les plus sob-res possibles, c’est-à-dire invisibles, pour conserver la couleur naturelle du bois.
En ce qui me concerne, je recommande la pose collée car elle offre plus de stabilité, en particulier sur un sol chauf- fant (une maison sur deux en est équi-pée aujourd’hui). Le parquet collé en plein permet aussi d’élargir les lames.Ce qui suit la tendance actuelle des lames larges.
Elle demande une certaine rigueur. La planéité du support est indispensable.Il faut ensuite tenir compte des joints de dilatation car ce sont eux qui per-mettront au bois de bien se comporter.
Les bois exotiques sont globalement plus chers que les bois européens. Du coup, un parquet en merbau fourni posé est 10 à 20 % plus cher qu’un parquet chêne. N’oublions pas que le parquet en merbau valorise la maison ou l’ap-partement. Un tel investissement cons-titue un très bon placement.
Même s’il représente moins de 20 % de mon activité, c’est une essence vouée à se développer davantage dans les années à venir puisqu’elle s’adapte à tous les lieux. D’autant plus que la demande de bois exotiques explose actuellement ! Il faut ajouter que des progrès techniques considérables ont été réalisés en matière de finition et de dimension sur les parquets contre-collés. Nous trouvons aujourd’hui des produits en monolame brossés vernis mat qui n’existaient pas il y a encore 5 ans. Ces parquets finis nous permettent de réaliser des interventions rapides de qualité.Ainsi, des boutiques, des bureaux ou des hôtels pourront rénover leur parquet en un temps record, ce qui leur permet de limiter leurs périodes de fermeture. Autant d’arguments qui ménagent un bel avenir à cet exotique !

FICHE TECHNIQUE

Usinage : Facile

Résistance à la fente clouage/vissage : bonne

Collage : correct

Dureté : dur

Propriétés physiques

Caractéristiques mécaniques à H = 12%

Découvrez nos produits en Merbau

Bois techniques

Charpente

Terrasse

Parquet/lambris

Bardage

Panneaux

Home CategoriesAccount
Search